AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Je ne fais pas mes griffes que sur un arbre-à-chat [Terminé?]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Messages : 30
Date d'inscription : 24/10/2014
avatar
Alvin Strauss
MessageSujet: Je ne fais pas mes griffes que sur un arbre-à-chat [Terminé?]   Ven 24 Oct - 14:30


Alvin Strauss




âge : 35 ans
groupe : Tiere
espèce animale  : Panthère noir
orientation sexuelle  : Bisexuel
métier  : ~
crédit avatar : Emiya Kiritsugu
code : Validé !

Caractère & Physique


Voici Alvin, Al pour les intimes. Cheveux noirs, tiere de type panthère noir, tatoué sur le poignet, yeux sombres. Avez-vous vraiment besoin de plus le concernant ? Car, physiquement, il n'a rien d’exceptionnelle. De loin, en tout cas, il est un type passe-partout. Pas de couleur flashy, pas de piercing ni de peau mate. Il n'est pas non plus trop grand ni trop petit, à peine 1m75. Rien. La seule chose qui attise les questions est son regard terne, morne, comme si la vie n'avait plus rien à lui apporter. Comme s'il avait vu trop d'horreur dans sa vie. Deux iris d'un noires profond qui auraient tendance à vous fixer avec un ennuie total. Vous ne l'intéressez pas et rien ne semble vraiment allumer ses yeux. Ou du moins pas les petites émotions.

Sa chevelure, de la même couleur que les ailes d'un corbeau, est toujours emmêlée, négligée et n'a pas, semble-t-il, vu de peigne depuis longtemps. Le jeune homme n'y prend pas soin, cela ce voit. Ses cheveux sont courts, heureusement, ne dépassant jamais sa nuque, mais d'une longueur à la limite de l'acceptable pour que quelque mèches viennent gâcher de temps à autre sa vision.

Il possède un petit peu de barbe, très léger, à peine de quoi picoter, sur le menton. Et elle a toujours l'air d'avoir deux jours, comme s'il s'amuser à l'entretenir pour qu'elle ne soit pas plus longue.




Si vous le côtoyez, vous comprendrez vite qu'il semble être ennuyé de tout et n'importe quoi. Il ne sourit pas souvent et vous aurez vite l'impression que vous ne réussirez jamais à l'intéresser réellement. Il parle peu, mais agitez-vous trop devant lui et il aura tendance à se murer dans un silence de mort, devenant tendu et méfiant. Comme si vous deveniez... Un danger pour sa tranquillité.

Il juge beaucoup sur les odeurs et range les personnes dans des catégories un peu trop rapidement. Il est assez difficile de sortir d'une boite pour aller dans une autre. Suivant ce que l'autre est, il agira de manière un peu différente. Avec les humains, clairement, il se montrera prudent et discret, malgré qu'il n’écoute pas tous les ordres qu'on lui donnera. Demandez-lui d'aller à droite, il ira à gauche si vous n'avez pas une poigne assez forte. Avec un autre Tiere, il aura deux options à sa charge. Si l'autre est plus faible dans la hiérarchie – un animal plus petit ou moins féroce -, il agira en dominant et l'ignorera. Dans l'autre sens, il aura tendance à grogner. De loin. Très loin.

Il n'est donc pas franchement combatif malgré qu'il n’hésitera pas à donner de bon coup de pattes si vous l'énerver beaucoup trop. Il a un esprit assez libre, clairement territorial, mais n'accepte la domestication que parce qu'elle lui apporte de la nourriture et un confort non-négligeable à ses yeux. Il agit en parfait chat, mais n'attendez pas à ce qu'il défende son avis dessus ; il s'en fiche de ce que les autres pensent.


Histoire


Né et élevé en laboratoire, Alvin est très vite dressé à être un esclave parfait. Ou du moins autant qu'il peut l'être. Mais d'une manière relativement peu banale. On ne lui distribuait pas toujours des coups, mais des petits bouts de viandes dès qu'il réussissait ce qu'on lui demandait. Il apprit donc rapidement à savoir ce qui lui vaudrait de la nourriture et ce qui le lui en enlèverait.

A l'adolescence, tout bascule. Sa première transformation se fait douloureusement et arrive à s'effrayer tout seul. Les personnes qui sont chargées de son éducation ont du mal à le calmer et l'apprentissage pour se maîtriser se trouve être long pour lui. Il a du mal à supporter l'idée de pouvoir se changer malgré qu'on lui ait expliqué mainte et mainte fois ce qu'il était. Le dire et le voir sont deux choses différentes et jusqu'ici, Alvin n'avait jamais vraiment cru qu'il n'était pas vraiment humain. Il se dégoût, mais finit, après plusieurs années, à accepter ce côté de lui-même, à défaut de l'aimer. Beaucoup de vêtements perdirent la vie pendant ce long entrainement, paix à leur âme de tissus protecteur de pudeur...

Quand il fut apte à la vente, le félin avait réussi à contrôler ses métamorphoses autant qu'il le pouvait. Ce n'était pas encore parfait, mais il ne transformait que dans des situations intenses, qui auraient tendance à générer trop de stresses, de peurs ou de colère. Ce maître est un homme riche, qui aimait l'exotisme et la dangerosité plutôt que les chats de compagnie qu'on trouve beaucoup dans le commerce. Les premiers temps, l'humain s'occupe d'Alvin comme s'il était une merveille du monde, mais, très vite, il le délaisse pour un nouvel achat, encore plus rare ; un panda roux. Une tiere femelle qui bénéficie de tous les bons traitements et qui se vautre très vite dans son "pouvoir" fraîchement acquis. Elle demande énormément de chose au félin, qui se soumet à ses ordres à contrecœur, dégoûté de devoir s'aplatir face à un si petit mammifère.

Un troisième tiere déloge la jeune femme de son petit nuage, un lapin bélier. Et elle le prit très mal. Pour se venger, elle se mit à faire les quatre cent coups... Et son maître se permit de la punir de plus en plus, toujours plus violemment. Jusqu'au viole. Et il force les deux autres achats de regarder chaque malheur, chaque torture. Pour leur faire comprendre qu'il n'est pas bon de le défier.

Quelque chose, dans cette période, se brise chez Alvin. Sa légère, mais présente, joie de vivre, s'envole. Il grogne et montre les crocs aux tieres et le maître remarque très vite qu'il devient dangereux de laisser les trois ensembles, sachant parfaitement que ce n'est certainement pas les deux herbivores qui tiendront face à la panthère. Il le vend.

Son deuxième maître est une femme qui se montre douce avec lui, l'attirant doucement dans ses filets pour pouvoir lui demander d'être sous sa forme animale la plupart du temps ; elle aimait se pavaner avec une panthère noire au bout d'un collier en or. Ce n'est que quand elle lui demande de faire certaines choses qui ne sont pas pour les enfants qu'Alvin prit la poudre d'escampette. Il retourne de lui-même à la boutique sans tarder, ne supportant pas la faim ni le froid... Il était devenu un chat domestiqué... Et pour le moment, il attend qu'on l'achète une nouvelle fois.

Derrière l'écran


pseudo : Crime-Chan
âge : 19 ans
présence sur le forum sur 7 : 6 à 7
comment avez-vous découvert ce forum ? : Top-site
aimez-vous le poulet et les patates ? : J'ADOOOOORE les poulets et les patates quand ils marchent sur deux bras et qu'ils jouent de la trompette!
autre : Z'auriez un biscuit à me prêter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 114
Date d'inscription : 15/08/2014
avatar
Deus Ex Machina
MessageSujet: Re: Je ne fais pas mes griffes que sur un arbre-à-chat [Terminé?]   Sam 25 Oct - 23:08


Bonjour ! Tout d'abord, désolée pour le temps de réponse, j'aurais pu te valider plus vite, mais entre le codage de la nouvelle PA, les modifs et une journée de samedi bien remplie, je n'ai pas su trouver le moment idéal pour le faire. Enfin bon. Bref.

Tout d'abord, très jolie fiche, c'est toujours un grand plaisir de voir quelqu'un arriver avec quelque chose de déjà terminé alors bravo et merci :3 Je ne vois rien à redire, hormis une expression que tu sembles utiliser assez régulièrement : le 'malgré que'. C'est une syntaxe incorrecte qui ne s'utilise qu'avec le verbe avoir conjugué au subjonctif (par exemple : malgré qu'il en ait). A part ça, tout est parfait ! Bon français, pas de fautes, et puis bien entendu, une histoire et des descriptions tout à fait convenables.

Du coup, je ne vois rien à redire pour ta validation.



Validé !



Te voilà validé ! Tu es ajouté au groupe des Tiere et ta fiche de présentation est archivée. Maintenant que tu es validé, va faire recenser ton avatar ici. Tu peux faire une demande de RP ou répondre à celles déjà existantes de ce côté ou faire une demande de maître, si tu le souhaites, ici. Pour finir, n'hésite pas à te créer une fiche de liens par ici ! Amuse-toi bien sur Haustiere !



Bienvenue parmi nous, en espérant que ton arrivée nous apporte d'autres membres et que tu t'amuses avec nous c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haustiere.forumactif.fr

Messages : 30
Date d'inscription : 24/10/2014
avatar
Alvin Strauss
MessageSujet: Re: Je ne fais pas mes griffes que sur un arbre-à-chat [Terminé?]   Dim 26 Oct - 9:37

Merci beaucoup pour la validation ! Et ce n'est pas grave, on a tous des choses à faire, mais l'attente vaut le coup ^^
Et j'avoue que le coup des "malgré que", je savais absolument pas qu'il s'utilisait que d'une certaine manière ! J'essayerais de me l'imprimer dans la tête xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je ne fais pas mes griffes que sur un arbre-à-chat [Terminé?]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne fais pas mes griffes que sur un arbre-à-chat [Terminé?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FAIS PÉTER LES P♪TES FRATÉ • {PV Myo} {Terminé}
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haustiere :: Avant de commencer :: Inscription :: Fiches Validées :: Tiere-